Bulletin du Centre de connaissances 3

View Bulletin in English

Nouvelles du Centre

Rencontre d’échanges du Centre de connaissances

Le Centre de connaissances a organisé les 20 et 21 octobre 2016 à Richmond, en C.-B, une rencontre fondatrice d’échanges de connaissances, en présence de deux responsables pour chacun des projets financés par l’Agence de la santé publique du Canada dans le cadre de l’investissement Contribuer à la santé des victimes de violence conjugale et des enfants victimes de mauvais traitements au moyen de programmes communautaires.

(de gauche à droite): Tania Smutylo, Cathy van Ingen, Tania Jivraj, Sara Mohamed, Jennifer Lapum, Denise Silverstone, Jo-Anne Dusel, Nicolas Berthelot, Renee Turner , Hannah Lee, Roxanne Lemieux, Mary Motz, Margaret Leslie, Katreena Scott, Angelique Jenney, Sherill Macdonald, Sonya Vellenga, Jennifer Garland, Shannon Hurley, Denise Lamanna, Anna-Lee Straatman, Maria Garcia, Candice Lys, Crystal Giesbrecht, Marilyn Ford Gilboe, Linda Baker, Karyn Kennedy, Kayley Mackay, and Jassamine Tabibi.

Les objectifs de la rencontre étaient les suivants :

  • permettre aux membres de la communauté de pratique de nouer des liens;
  • établir des liens entre les projets;
  • relever les enjeux et les aspects de la promotion de la santé tenant compte des traumatismes qui, d’après les membres, devraient être privilégiés;
  • réfléchir à l’adoption d’une série de principes et de compétences essentielles en matière de promotion de la santé tenant compte des traumatismes; et
  • étudier les processus et les indicateurs de rendement communs aux projets de l’investissement Contribuer à la santé des victimes de violence conjugale et des enfants victimes de mauvais traitements au moyen de programmes communautaires de l’Agence de la santé publique du Canada.
Les membres de la CP sur la promotion de la santé tenant compte des traumatismes, lors d’une activité de la rencontre d’échanges du CC

Le Centre de connaissances a offert pour la première fois aux participants l’occasion de se rencontrer, de nouer des liens et de discuter de ce en quoi consiste l’appartenance à la Communauté de pratique sur la promotion de la santé tenant compte des traumatismes. Le rapport Bâtir une Communauté de pratique sur la promotion de la santé tenant compte des traumatismes résume les principaux thèmes qui ont émergé de la rencontre.

Les membres de la CP sur la promotion de la santé tenant compte des traumatismes, lors d’une activité de la rencontre d’échanges du CC

Wébinaire du Centre de connaissances : From Trauma-Informed to trauma-and violence-informed / Tenir compte des traumatismes, mais aussi de la violence 

Le 29 novembre 2016, le Centre de connaissances et le Learning Network, en collaboration avec la Dre Colleen Varcoe, professeure à l’Université de la Colombie-Britannique et membre de la Communauté de pratique sur la promotion de la santé tenant compte des traumatismes, ont offert un wébinaire sur le concept de « soins tenant compte des traumatismes et de la violence » (STCTV).

À cette occasion, la Dre Varcoe a cherché à :

  • aider les participants à mieux comprendre les pratiques tenant compte des traumatismes et à les intégrer à leur travail;
  • amener les participants à tenir compte dans leur pratique non seulement des traumatismes, mais aussi de la violence; et
  • discuter d’approches concrètes pour intégrer à la pratique les STCTV et les compétences structurelles.

Nous vous invitons à visionner l’enregistrement du wébinaire et à consulter les diapositives de la présentation de la Dre Varcoe (documents sont en anglais).

Ressources vedettes

Approches tenant compte des traumatismes et de la violence pour le soutien des victimes de violence : dimensions stratégiques et pratiques (par Pamela Ponic, Colleen Varcoe, et Tania Smutylo).

Ce document offre :

  • un aperçu du traumatisme et de ses répercussions complexes et durables;
  • un débat sur l’évolution du langage de façon à tenir compte des traumatismes, mais aussi de la violence dans son ensemble;
  • des réflexions sur le genre et la culture; et
  • une explication des principes et des stratégies associés aux approches tenant compte des traumatismes et de la violence.

“Briefing Note: Trauma- and Violence-Informed Care” (“Note d’information : Soins de santé tenant compte des traumatismes et de la violence) (2016), par le Project Vega & PreVail Research Network, offre un aperçu des différences entre les soins tenant compte des traumatismes (STCT) et les soins tenant compte des traumatismes et de la violence (STCTV).

“Enhancing health care equity with Indigenous populations: evidence-based strategies from an ethnographic study” (« Améliorer l’égalité de l’accès des populations autochtones aux soins de santé : Stratégies fondées sur une étude ethnographique », par Browne, Annette J., Varcoe, Colleen, et al., traite d’un cadre fondé sur l’expérience clinique et de stratégies spécifiques pour promouvoir l’accès équitable des populations autochtones aux soins de santé.

Consultez nos autres ressources à http://vawlearningnetwork.ca/knowledge-hub/resources

Pleins feux sur…

Shape Your Life (SYL)

Shape Your Life (« Façonne ta vie »), un programme gratuit de boxe récréative pour les femmes et les trans qui ont survécu à la violence, a diffusé début novembre une vidéo qui met le Premier ministre Justin Trudeau au défi de les retrouver au club Newsgirls Boxing de Toronto le 25 novembre 2016, à l’occasion de la Journée internationale des Nations-Unies pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des personnes trans. On y annonce également le financement du projet par l’Agence de la santé publique du Canada.

Le Premier ministre Justin Trudeau a répondu par un message vidéo envoyé à Shape Your Life le jour de l’événement. Tom Traves, le président de l’Université Brock et Kamal Khera, la secrétaire parlementaire du ministre de la Santé, se sont rendus sur place pour témoigner de leur soutien.

Lancé il y a 10 ans, le projet Shape Your Life est le fruit d’une collaboration entre l’Université Brock, le club Newsgirls Boxing de Toronto et Opportunity for Advancement. Ces organisations ont élaboré une approche tenant compte des traumatismes pour offrir aux personnes ayant survécu à la violence la possibilité de participer un programme qui est axé sur l’activité physique et qui leur donne aussi accès à de l’information, du soutien et des ressources communautaires. Le projet mesurera les effets bénéfiques du projet sur la santé des personnes ayant survécu à la violence.

Crédit photo: Shape Your Life
(de gauche à droite): Tania Jivraj, Program Coordinator, Shape Your Life (SYL), Savoy Howe, SYL and Toronto Newsgirls Head Coach, Dr. Joffre Mercier, Vice-President of Research, Brock University, Julie Dabrusin, Member of Parliament for Toronto-Danforth , Kamal Khera, Parliamentary Secretary to the Minister of Health, Joanne Green, Executive Director, Opportunity for Advancement & SYL Partner, and Dr. Cathy van Ingen, Associate Professor, Brock University & Founder of SYL.

Une bonne nouvelle

Le Centre de connaissances est heureux d’accueillir au sein de sa Communauté de pratique sur la promotion de la santé tenant compte des traumatismes (la « CP ») cinq nouveaux projets qui ont bénéficié d’un financement de l’Agence de la santé publique du Canada dans le cadre de l’investissement Contribuer à la santé des victimes de violence conjugale et des enfants victimes de mauvais traitements au moyen de programmes communautaires.

Building Internal Resilience through Horses (Développer la résilience grâce aux chevaux) mettra en œuvre et évaluera un programme d’intervention de 12 semaines axé sur la résilience. Ce programme fera intervenir l'apprentissage au contact des chevaux, allié à des ateliers d’expression artistique et de psychoéducation. Il fera la promotion des recherches sur les avantages qu’offre aux enfants victimes de mauvais traitements et aux jeunes femmes exposées à la violence conjugale l'apprentissage au contact des chevaux. Ce projet est issu d’une collaboration entre le Kawartha Sexual Assault Centre, l’Université Trent, et The Mane Intent.

Membres de la CP sur la promotion de la santé tenant compte des traumatismes : Jennifer Garland, Kateryna Keefer et Sonya Vallenga.

Creative Solutions to Easing Victimization’s Effects (Des solutions originales pour atténuer les effets de la victimisation) mettra au point et offrira un programme artistique et culturel de 12 semaines axé sur les traumatismes et la violence, afin d’améliorer le bien-être physique et mental des femmes autochtones qui ont été exposées à la violence conjugale. Ce projet est dirigé par l’association provinciale des maisons de transition et des services de la Saskatchewan, la Provincial Association of Transition Houses and Services of Saskatchewan, en partenariat avec Indigenous Knowledge Keepers et des chercheurs de l’Université de Regina.

Membres de la CP sur la promotion de la santé tenant compte des traumatismes : Jo-Anne Dusel et Crystal Giesbrecht.

iHEAL in Context : Testing the effectiveness of health promotion intervention for women who have experienced intimate partner violence. (Tester l’efficacité de l’intervention sur la promotion de la santé auprès des femmes victimes de violence conjugale). Ce projet étudiera les effets d’une intervention novatrice fondée sur des faits probants, iHEAL (Je guéris), spécialement conçue pour répondre aux besoins des femmes qui ont quitté un partenaire violent. iHEAL est dispensé par des agents de santé communautaire et par un organisme communautaire qui travaille en  partenariat avec des femmes pendant une période de six mois. Ce projet collaboratif regroupe l'Université Western , l’Université de Colombie-Britannique et l’Université du Nouveau-Brunswick.

Membres de la CP sur la promotion de la santé tenant compte des traumatismes : Marilyn Ford-Gilboe, Kelly Scott-Storey et Colleen Varcoe.

Supporting Victims and Strengthening the Health of Northern and Aboriginal Youth Experiencing Teen Dating Violence in the Northwest Territories (Aider les victimes et améliorer la santé des jeunes autochtones dans les collectivités des Territoires du Nord-Ouest dont les fréquentations sont empreintes de violence). Ce projet utilise le théâtre, les arts visuels, le perlage sur peau d’orignal, le tambour traditionnel avec les mains, la photographie, la narration numérique et la musique pour éduquer et favoriser les discussions sur les enjeux qui  touchent les jeunes du Nord, parmi lesquels la violence, les relations, la santé sexuelle et la santé mentale. Ce projet est dirigé par Fostering Open eXpression among Youth (FOXY), en partenariat avec le Factor-Inwentash Faculty of Social Work de l'Université de Toronto, Blachford Lake Lodge, le Réseau canadien autochtone du sida, la Coalition arc-en-ciel de Yellowknife, le Dechinta Centre for Research and Learning, la School of Health and Human Services du collège AuroraNorthwestern Air et First Air.

Membres de la CP sur la promotion de la santé tenant compte des traumatismes : Candice Lys et Kayley Allin Mackay.

STEP : Soutenir la transition et l’engagement dans la parentalité auprès des adultes exposés à de mauvais traitements au cours de leur enfance. Ce projet vise à concevoir, implanter et évaluer une intervention novatrice qui s’adresse aux adultes victimes de maltraitance ou de négligence pendant leur enfance et qui attendent un enfant. Cette intervention cherche à soutenir la santé psychosociale de l’enfant et à intercepter les cycles intergénérationnels de maltraitance. Ce projet est issu d’une collaboration entre le Centre d'études interdisciplinaires sur le développement de l'enfant et la famille (CEIDEF), l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

Membres de la CP sur la promotion de la santé tenant compte des traumatismes : Nicolas Berthelot et Roxanne Lemieux.

Événementsà venir

Inscrivez-vous aux prochains wébinaires du Centre de connaissances et du Learning Network!

What it takes to be a Trauma-informed Organization / Ce qu’il faut pour devenir une organisation tenant compte des traumatismes
Date et heure : 31 janvier 2017 | 13h à 14h15 (heure normale de l’Est)
Présentatrices : Mme Holly Murphy, responsable de la pratique avancée, section des soins tenant compte des traumatismes, IWK Health Center et Mme Sue McWilliam, responsable de la pratique avancée, section de la recherche en matière de résultats et d’évaluation, IWK Health Centre.

L’IWK Health Centre est un hôpital pédiatrique et obstétrique pour les femmes, les enfants, les jeunes et leurs familles de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de l’île du Prince-Édouard. Au cours de ce wébinaire, vous vous familiarisez avec la démarche entreprise par le centre pour devenir une organisation pleinement axée sur les traumatismes.

Reaching Youth through Sports : Trauma-Informed Physical Activity / Rejoindre les jeunes par le sport : l’activité physique tenant compte des traumatismes
Date et heure : 7 mars 2017 | 13h30 à 14h15 (heure normale de l’Est)
Présentatrice : Mme Rebekah Roulier, chef de l’exploitation, Doc Wayne

Doc Wayne, un organisme sans but lucratif qui s’appuie sur le sport pour toucher les jeunes, utilise Do the Good (Fais le bien), un programme d’intervention tenant compte des traumatismes conçu spécialement sur le modèle thérapeutique de la psychothérapie cognitivo-comportementale et sur le modèle ARC (Attachment, Self-Regulation, and Competency, c'est-à-dire attachement, autorégulation et compétence). Au cours de ce wébinaire, vous vous familiariserez avec le programme d’interventions sportives tenant compte des traumatismes, Do the Good.

Trauma and Children : Closing the Gap between What We Know and What We Can Do / Les traumatismes et les enfants : combler le fossé entre ce que nous savons et ce que nous pouvons faire
L’atelier précédera la Canadian Conference on Promoting Healthy Relationships for Youth (Conférence canadienne sur la promotion de rapports sains entre jeunes)
Date et heure : 15 février 2017 | 9h00 à 16h00 (heure normale de l'Est)
Présentatrices : Linda Baker, Centre for Research & Education on Violence Against Women & Children, Joanne Baker et Renee Turner, BC Society of Transition Houses, et Heather Gregory et Sandra Pribanic, Boost Child & Youth Advocacy Centre.

Au cours de cet atelier, des chefs de file d’initiatives novatrices s’appuyant sur des activités physiques tenant compte des traumatismes décriront leurs programmes respectifs, parmi lesquels le yoga pour les enfants, les jeunes et les femmes dans des abris des maisons de transition, ainsi que la danse tenant compte des traumatismes pour les jeunes de 12 à 17 ans participant à un programme communautaire.  Renseignements et inscriptions (en anglais).

 

L’équipe du Centre de connaissances

Linda Baker, Sara Mohamed, Anna-Lee Straatman, Jassamine Tabibi

Nous aimerions avoir de vos nouvelles!

Contactez-nous à : astraat2@uwo.ca

Retrouvez-nous sur les médias sociaux :

Facebook: facebook.com/TheLearningNetwork
Twitter: twitter.com/learntoendabuse
Site Web: http://www.vawlearningnetwork.ca/knowledge-hub

Merci de partager ce bulletin avec vos partenaires et tout votre réseau.

Merci d’évaluer le bulletin: https://uwo.eu.qualtrics.com/SE/?SID=SV_6gpjZKZuiYbPLzT