P.E.A.C.E.

L’éducation par les pairs et la promotion des interactions grâce à l’autonomisation

En français (PDF)

APERÇU DU PROJET :

BUT DU PROJET :

Mettre en place un programme tenant compte des traumatismes et faciliter les activités de groupe axées sur l’amélioration de la résilience et sur la promotion de la santé chez les jeunes s’identifiant au sexe féminin et ayant fait face à de la violence sexiste.

OBJECTIFS DU PROJET :

  • Autonomisation par l’éducation : développement de la pensée critique par l’exposition à des informations à caractère social, culturel, politique, historique et économique, en s’appuyant sur l’analyse comparative entre les sexes
  • Mise en action : capacité de générer de nouvelles connaissances et des outils d’intervention, de trouver des ressources et de prendre des risques mesurés en s’appuyant sur l’expérience
  • Pratiques tenant compte des traumatismes : création d’un environnement sécuritaire pour renforcer la faculté d’adaptation et l’estime de soi, instaurer et entretenir des relations saines, écouter les témoignages, reconnaître les émotions et gérer la divulgation d’informations
  • Recherche participative : évaluation des étapes du projet pour cerner les obstacles et les solutions éventuelles au cours de la mise en œuvre des programmes psychologiques, en s’enquérant des expériences des participants et autres intervenants au moyen d’entretiens qualitatifs.

PRINCIPALES ACTIVITÉS DU PROJET :

Conception du programme et rapprochement avec les partenaires communautaires

  • Conception des éléments requis pour le programme, incluant le programme éducatif, des fiches d’information et la promotion
  • Recrutement et formation des bénévoles et des pairs qui serviront de mentors
  • Recrutement des participants et présentation du programme

Mise en place du processus de groupe

  • Psychoéducation en matière de soins axés sur les traumatismes
  • Entretiens qualitatifs et observations

Création et exécution des activités

  • Création et mise en œuvre d’activités portant sur la promotion de la santé primaire
  • Vérification que toutes les activités sont axées sur les traumatismes

Résumé du projet

  • Proposer des pratiques prometteuses
  • Relever les réussites et les défis

SITE WEB:

http://www.covenanthousetoronto.ca/homeless-youth/Home.aspx (en anglais)

RESPONSABLES DU PROJET :

Covenant House - Opening Doors for Homeless Youth Logo

Covenant House Toronto : le plus grand centre canadien d’hébergement pour jeunes sans-abri, offrant de nombreux services sous un même toit.

Centre for Addiction and Mental Heath Logo

Centre for Addictions and Mental Health : le plus grand hôpital canadien spécialisé dans la maladie mentale et la toxicomanie.

PARTENAIRES :

East Metro Youth Services, BOOST Child and Youth Advocacy Centre, Turning Point Youth Services, All Saints Church-Community Centre, Native Women’s Resource Centre of Toronto, Pape Adolescent Resource Centre, Native Family and Child Services

QUOI DE NEUF?

Automne 2017

  • Les participants discutent présentement de l’efficacité de l’intervention, en apportant des suggestions et des idées pour l’avenir. L’équipe du projet est heureuse de partager certains des témoignages des mentors :

« Une expérience incroyable… merci pour cette opportunité, et merci d’avoir créé un espace vraiment inclusif qui permet de développer des liens et de se sentir en sécurité. Aujourd’hui, on a donné le ton avec force, et on a pu poser et répondre à des questions grâce aux contributions de chacun. Ça a été très constructif et instructif. Merci. »

« Mind to Heart a été un bon moyen – calme, relaxant, confortable et sécurisant – d’apprendre la méditation et la pleine conscience, avec beaucoup d’énergie et d’espace, et juste d’être « présent » dans le moment. J’ai beaucoup appris sur la capacité à « tenir l’espace » et sur les techniques sécuritaires. »

« Maintenant, je comprends bien comment fonctionne le groupe, mais aussi le bien-fondé des pratiques tenant compte des traumatismes, de l’approche de terrain et de la résilience indirecte. »

« J’ai bien aimé la façon dont on a pu s’entraîner à la pleine conscience et diriger ces activités. Je pense vraiment que je continuerai cette pratique chez moi pour me préparer pour les groupes. »