Projet Child and Youth Mental Health

Child and Youth Mental Health : Santé mentale des enfants et des jeunes : mise en œuvre des plans d’action collaboratifs interRAI pour améliorer les perspectives des enfants et des jeunes exposés à la violence familiale

En français (PDF)

APERÇU DU PROJET :

BUT DU PROJET :

Ce projet implante et teste un outil novateur qui évalue les besoins de santé des enfants de 4 à 18 ans exposés à la violence familiale et à la maltraitance, puis à mettre en place des interventions en santé à la fois communautaires et fondées sur des données probantes. Le but du projet consiste à encourager le partage de l’information, la collaboration et l’intégration des services dans les organisations, afin d’améliorer les soins de santé mentale des enfants et des jeunes exposés à la violence familiale et à la maltraitance. Le projet est dirigé par l’Université Western.

OBJECTIFS DU PROJET :

  • Évaluer les points forts et les besoins de santé mentale des enfants, ainsi que les déterminants sociaux, les facteurs socioéconomiques et les profils parentaux, afin de comprendre en profondeur la dynamique entourant la santé mentale des enfants et des familles exposées à la VFM.
  • Implanter et évaluer l’interRAI ChYMH, une toute nouvelle approche holistique de l’évaluation et de la pratique, qui permettra de cerner les besoins de l’enfant et de sa famille, de façon à ce que les interventions de planification des soins tenant compte des traumatismes puissent être utilisées en temps opportun et de façon efficace.
  • Renforcer la capacité des praticiens et des organisations à l’échelon communautaire pour améliorer la santé des victimes de VFM, en s’appuyant sur des soins tenant compte des traumatismes.
  • Améliorer le dépistage précoce, la prévention, le suivi et l’intervention associés aux problèmes de développement et de santé mentale, optimiser la cohérence et la continuité des soins et, dans la mesure du possible, réduire l’emploi de services inappropriés.
  • Approfondir et étendre l’intégration des services communautaires pour les victimes de VFM, en s’appuyant sur des modèles collaboratifs.

PRINCIPALES ACTIVITÉS DU PROJET :

Sensibilisation et renforcement des capacités

  • Formation initiale sur les sites pour faciliter l’identification précoce des enfants, des jeunes et des familles exposés à la VFM et, par ce fait, l’application pratique des connaissances tenant compte des traumatismes.

Intervention tenant compte des traumatismes et s’appuyant sur des plans d’action collaboratifs

  • Évaluation des enfants et des jeunes de 4 à 18 ans pour déterminer s’ils sont, ou non, exposés à la VFM.
  • Mise en œuvre de plans d’action collaboratifs (lignes directrices fondées sur des données probantes) dans les domaines à forts besoins, auprès des enfants évalués par le biais de l’interRAI ChYMH et en faisant appel à une approche tenant compte des traumatismes.

Évaluation

  • Évaluation des sessions de formation et de stimulation ainsi que de l’exécution des plans d’action collaboratifs (PAC) de l’interRAI ChYMH, par le biais de groupes de réflexion, de formulaires de rétroaction et de questionnaires.
  • Les données recueillies seront analysées pour déterminer si les CAP ont amélioré les perspectives des enfants et des jeunes exposés à la VFM.

Échange de connaissances

  • À l’issue de l’étude, plusieurs initiatives d’échange de connaissances seront menées à bien, parmi lesquelles la présentation des résultats à l’occasion de conférences et une rencontre d’échange des connaissances avec les intervenants.
  • Pendant toute la durée du projet, des chercheurs collaboreront étroitement avec tous les partenaires pour les aider à appliquer les connaissances dans la pratique.

SITE WEB :

www.interrai.org/child-and-youth-mental-health.html

RESPONSABLES DU PROJET :

Western University - Canada Logo Université Western

PARTENAIRES :

interRAI, Child and Parent Resource Institute (CPRI), Kinark Child and Family Services, Merrymount – Family Support and Crisis Centre, London Family Court Clinic.