Aperçu des projets

 

Tous les projets communautaires, investit par Contribuer à la santé des victimes de violence conjugale et des enfants victimes de mauvais traitements au moyen de programmes communautaires répondent aux objectifs visés par l’investissement:

  • à savoir l’innovation
  • la promotion d’approches tenant compte des traumatismes
  • une meilleure intégration entre les services communautaires
  • l’apport de nouvelles données probantes
  • la diffusion des connaissances
  • les efforts pour combler les lacunes en matière d’information et de ressources.

Ces projets offrent des programmes et des types de soutien prometteurs aux rescapés de violence familiale et aux enfants victimes de maltraitance dans les collectivités canadiennes. En voici un apercu :

Aider les enfants victimes de violence familiale à se sentir compris et en sécurité  |  Building Connections : un groupe d’intervention pour les mères et les enfants victimes de violence dans leurs relations  |  Building Internal Resilience through Horses : Développer la résilience grâce aux chevaux  |  FOXY : Aider les victimes et améliorer la santé des jeunes autochtones des collectivités des Territoires du Nord-Ouest dont les fréquentations sont empreintes de violence  |  Inunnguiniq (education des enfants) : créer et piloter une intervention fondée sur des éléments solides pour soutenir les familles à haut risque en proie à la violence familiale au Nunavut  |  Le yoga : un outil pour tendre la main aux femmes et aux enfants victimes de violence familiale et au personnel de programmes d’aide  |  Mesurer les effets du projet Shape Your Life sur la santé mentale et physique des victimes de violence familiale  |  PATHS : L’association provinciale des maisons de transition et des services de la Saskatchewan  |  Play On : une danse axée sur les traumatismes pour les jeunes victimes de maltraitance ou de violence familiale  |  Play On : un programme sportif axé sur les traumatismes dans les Clubs Garçons et Filles du Canada  |  STEP : Soutenir la transition et l’engagement dans la parentalité auprès des adultes exposés à de mauvais traitements au cours de leur enfance  |  Le Projet Écr (Éducation Par Les Pairs et Communication Grâce à la responsabilisation)

Aider les enfants victimes de violence familiale à se sentir compris et en sécurité

Le Child Development Institute est un organisme de santé mentale accrédité à Toronto, qui offre des programmes éprouvés à divers groupes d’âge, dans quatre domaines particuliers : les services d’intervention précoce, les services de lutte contre la violence familiale, le programme Integra et le développement sain de l’enfant. Dans le cadre de ce projet, on exécutera et on mettra à l’essai deux programmes qui favorisent la santé sociale et émotionnelle,  ainsi que le développement des jeunes enfants. L’un deux, Mothers in Mind, cible la mère et l’enfant; axé sur les traumatismes et adoptant une approche collective, il vise à améliorer la santé des jeunes enfants qui ont été exposés à la violence conjugale. L’autre, Caring Dads, propose des activités de groupe à des pères pour les aider à mieux assumer leurs rôle et responsabilités parentaux, et ainsi briser le cycle de la violence et soutenir la guérison et le développement des enfants.

Site web :  www.childdevelop.ca (en anglais)

Partenaires : University of Toronto, Children’s Aid Society of Toronto, Child Welfare Institute, Hospital for Sick Children

Building Connections : un groupe d’intervention pour les mères et les enfants victimes de violence dans leurs relations

La Canadian Mothercraft Society (Mothercraft) est une organisation sans but lucratif offrant de multiples services, dont la mission consiste à « soutenir le développement sain des enfants et renforcer la structure familiale ». Le projet Building Connections : A Group Intervention for Mothers and Children Experiencing Violence in Relationships, sera mis en œuvre dans le cadre du programme Breaking the Cycle. Cette initiative concerne les intervenants communautaires impliqués dans les projets suivants : le Programme d'action communautaire pour les enfants (PACE), le Programme canadien de nutrition prénatale (PCNP) et le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les collectivités urbaines et nordiques (PAPA); elle touchera ainsi les familles et les jeunes enfants qui participent à ces trois projets.

Ce projet fournira la formation et les ressources nécessaires pour outiller le personnel sur tous les sites du PACE, du PNCP et du PAPA au Canada, afin de repérer et d’aider les mères ou les enfants de 0 à 6 ans qui sont victimes potentielles ou avérées de violence familiale ou de maltraitance. Le projet étendra la portée des interventions actuelles de Building Connections de Mothercraft aux 20 à 25 sites du PACE, du PCNP et du PAPA.

Les interventions de Building Connections aident les mères victimes de violence familiale à s’informer de ce qui constitue des relations saines, ainsi que des répercussions de la violence sur leur façon d’élever leurs enfants et sur le développement même de leurs enfants. Ces interventions leur permettent en même temps d’améliorer l’estime de soi et d’adopter de bonnes stratégies parentales.

Site web : http://www.mothercraft.ca/ (en anglais).

Partenaires : PREVNet, Children’s Aid Society of Toronto, Catholic Children’s Aid Society, Toronto Public Health, ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, Hospital for Sick Children, St. Josephs Health Centre, St. Michael’s Hospital, University Health Network-Toronto Western Hospital

Building Internal Resilience through Horses : Développer la résilience grâce aux chevaux

Building Internal Resilience Through Horses est un nouveau programme d'apprentissage au contact des chevaux et d’expression artistique de 12 semaines qui s’adresse aux jeunes filles de 13 à 18 ans témoins ou victimes de violence familiale ou exposées à la violence conjugale. Ce projet novateur sera dirigé par le Kawartha Sexual Assault Centre, en partenariat avec The Mane Intent Inc. et des chercheurs de l’Emotion and Health Research Laboratory de l’Université Trent. L’initiative part du principe que le travail au contact des chevaux (ces derniers étant des entraîneurs naturels, mais n’étant pas montés dans ce cas), allié à des ateliers d’expression artistique et de psychoéducation permettra de réduire les symptômes post-traumatiques, d’améliorer la santé mentale et de renforcer la capacité d’adaptation et la résilience de ces jeunes filles.

Site Web :  http://www.kawarthasexualassaultcentre.com/ (en anglais)

Partenaires : Université Trent et The Mane Intent

Building Internal Resilience Through Horses Logo

Trent University Logo

Kawarth Sexual Assault Centre Logo

The Mane Intent Logo

FOXY : Aider les victimes et améliorer la santé des jeunes autochtones des collectivités des Territoires du Nord-Ouest dont les fréquentations sont empreintes de violence

FOXY (Fostering Open eXpression among Youth, c'est-à-dire Encourager la libre expression parmi les jeunes), est un organisme des Territoires du Nord-Ouest qui travaille avec les jeunes pour relever et examiner les facteurs sociaux qui influent sur la santé des jeunes des collectivités autochtones et du Nord et pour les faire participer à des activités de promotion de la santé novatrices et axées sur les arts. Ce projet utilise le théâtre, les arts visuels, le perlage sur peau d’orignal, le tambour traditionnel avec les mains, la photographie, la narration numérique et la musique pour éduquer et favoriser les discussions sur les enjeux qui  touchent les jeunes du Nord, parmi lesquels la violence, les relations, la santé sexuelle et la santé mentale. Le cadre méthodologique de son évaluation s’appuiera sur la théorie de l’écologie sociale de la résilience.

Site Web : http://arcticfoxy.com/ (en anglais)

Partenaires : la Factor-Inwentash Faculty of Social Work de l'Université de Toronto, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, Blachford Lake Lodge, le Réseau canadien autochtone du sida, la Coalition arc-en-ciel de Yellowknife (anciennement It Gets Better YK), le Dechinta Centre for Research and Learning, la School of Health and Human Services du collège Aurora,  Northwestern Air et First Air.

FOXY logo

Inunnguiniq (education des enfants) : créer et piloter une intervention fondée sur des éléments solides pour soutenir les familles à haut risque en proie à la violence familiale au Nunavut

Le Qaujigiartiit Health Research Centre (QHRC) est un organisme du Nunavut qui permet à des résidants du Nord, avec l’aide des collectivités locales, de mener localement des recherches en matière de santé. Le QHRC se charge également de promouvoir l’inclusion des épistémologies et des méthodologies tant inuites qu’occidentales pour traiter de préoccupations liées à la santé, créer des environnements sains et améliorer la santé des Nunavummiuts. Le QHRC crée et pilote une intervention fondée sur des éléments solides, dont le but consiste à soutenir les familles à haut risque en proie à la violence familiale au Nunavut et qui ont eu des démêlés avec le système de justice pénale, ont recours aux services sociaux ou reçoivent un traitement pour toxicomanie sur le Territoire. Le projet Inunnguiniq vise à renouer avec les pratiques inuites destinées à assurer le bien-être, en mettant l’accent sur les valeurs sociétales inuites et sur l’importance des liens familiaux et de l’éducation des enfants. On s’appuie pour cela sur une approche holistique fondée sur les points forts. Le projet sera évalué selon des méthodes qualitatives et quantitatives tant autochtones que scientifiques et occidentales.

Site Web : http://www.qhrc.ca/

QHRC logo

Le yoga : un outil pour tendre la main aux femmes et aux enfants victimes de violence familiale et au personnel de programmes d’aide

Ce projet offrira des programmes de yoga axés sur les traumatismes aux femmes et enfants qui ont été victimes de violence familiale et qui utilisent les maisons de transition ou de seconde étape en Colombie-Britannique, ainsi qu’au personnel qui les soutient. Les professeurs de yoga, issus de la collectivité, recevront une formation adaptée; les cours seront dispensés régulièrement dans plusieurs endroits de la province. On étudiera les effets de ce type de yoga sur la santé et le bien-être des femmes et enfants victimes de violence, ainsi que sur ceux des travailleurs de première ligne dans le secteur de la lutte contre la violence. Il s’agit d’un projet collaboratif entre la BC Society of Transition Houses et Yoga Outreach. Yoga Outreach est une organisation sans but lucratif qui réunit des professeurs de yoga bénévoles et des organisations de services sociaux et communautaires, pour offrir dans leurs établissements des programmes de yoga favorisant la pleine conscience et axés sur les traumatismes aux adultes et adolescents.

Site web : http://www.bcsth.ca/ (en anglais)  |  http://www.yogaoutreach.com/ (en anglais)

Partenaires : Yoga Outreach

Mesurer les effets du projet Shape Your Life sur la santé mentale et physique des victimes de violence familiale

L’Université Brock est un établissement postsecondaire situé dans la région de Niagara, en Ontario. Le Toronto Newsgirls Boxing Club offre un environnement sécuritaire et positif aux femmes et aux transgenres qui veulent essayer la boxe. Le projet évaluera Shape Your Life, un programme de boxe axé sur les traumatismes. Ce programme s’adresse aux femmes et aux transgenres qui ont subi de la violence, familiale ou autre. Les participantes feront appel à la boxe pour retrouver la maîtrise de leur corps et pour améliorer leur santé mentale et physique.  Le programme sera évalué selon des méthodes quantitatives et qualitatives.

Site Web : https://brocku.ca/applied-health-sciences/faculty-directory/kinesiology/cathy-van-ingen

www.shapeyourlifeboxing.com

Partenaires : Toronto Newsgirls Boxing Club, Opportunity for Advancement

Regardez une vidéo sur Shape your Life http://www.outside-the-ring.com/#!page-2/cjg9

PATHS : L’association provinciale des maisons de transition et des services de la Saskatchewan

La Provincial Association of Transition Houses and Services of Saskatchewan (PATHS) regroupe 21 organismes membres qui dirigent des refuges d’urgence, des refuges de deuxième étape et des centres de conseil et de soutien implantés dans toute la province. Le projet Creative Solutions to Easing Victimization’s Effects (des solutions originales pour atténuer les effets de la victimisation, ou CSTEVE) comprend la conception, la mise en œuvre et l’évaluation d’un programme novateur d’activités artistiques, culturelles et tenant compte des traumatismes,  afin de répondre aux besoins des femmes autochtones exposées à la violence conjugale dans le domaine de la santé mentale et physique. Ces activités leur permettront d’apprendre à mieux gérer leur stress, à développer leur réseau de soutien social, à approfondir leur connaissance de la culture traditionnelle autochtone et à traiter les enjeux sanitaires et sociaux associés au colonialisme. L’évaluation du projet reposera à la fois sur des mesures quantitatives et sur des méthodes qualitatives autochtones.

Site Web : http://pathssk.org/ (en anglais)

Partenaires : organismes partenaires de PATHS, Common Weal Community Arts, le musée d’art de Moose Jaw, Paper Crane Community Arts et l’Université de Regina

Provincial Association of Transition Houses and Services (PATHS) logo

Play On : une danse axée sur les traumatismes pour les jeunes victimes de maltraitance ou de violence familiale

Le BOOST Child and Youth Advocacy Centre est un organisme sans but lucratif consacré à la prévention de la maltraitance et de la violence à l’encontre des enfants par le biais de l’éducation et de la sensibilisation. L’organisme collabore avec des partenaires communautaires pour offrir des services aux enfants, aux jeunes et à leur famille. L’initiative Play On: Trauma-Informed Dance Intervention for Youth Who have Experienced Child Abuse and/or Domestic Violence consistera à peaufiner, exécuter et évaluer une danse axée sur les traumatismes; cette danse, à la fois novatrice et créatrice, encouragera la guérison et le bien-être des jeunes de 12 à 17 ans qui ont été victimes de maltraitance ou de violence familiale. L’intervention sera évaluée à partir de méthodes qualitatives et quantitatives.

Site Web : https://boostforkids.org/

Partenaires : Université Ryerson, UNITY, Child Advocacy Centre of Simcoe Muskoka

Play On : un programme sportif axé sur les traumatismes dans les Clubs Garçons et Filles du Canada

Les Clubs Garçons et Filles du Canada offrent un cadre sécuritaire et favorable permettant aux enfants et aux jeunes de se livrer à de nouvelles expériences, de surmonter les obstacles et d’établir des relations positives dans de nombreuses collectivités du pays. Play-On  exécutera et mettra à l’essai un programme sportif et récréatif axé sur les traumatismes pour les enfants et les jeunes. Ce programme portera sur les besoins de santé des victimes de violence familiale et de maltraitance dans un environnement amusant, stimulant et tenant compte de leur développement.  Le projet comprend la conception et l’exécution du programme, la formation du personnel en matière de pratiques tenant compte des traumatismes, ainsi que le renforcement des capacités dans tous les programmes des Clubs Garçons et Filles du Canada.

Site Web : https://www.bgccan.com/fr/Pages/default.aspx

Partenaires: Edgeworks Consulting

STEP : Soutenir la transition et l’engagement dans la parentalité auprès des adultes exposés à de mauvais traitements au cours de leur enfance

Le Centre d'études interdisciplinaires sur le développement de l'enfant et la famille (CEIDEF) est une entité de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) ayant pour mission d’établir des liens étroits entre la théorie, la recherche et la pratique dans le domaine de la famille et du développement de l’enfant. Le projet STEP vise à concevoir, implanter et évaluer une intervention novatrice qui s’adresse aux adultes victimes de maltraitance ou de négligence pendant leur enfance et qui attendent un enfant. À terme, cette intervention vise  (a) à soutenir la santé physique et mentale de Canadiennes et Canadiens qui ont été victimes de maltraitance ou de négligence au cours de leur enfance et qui s’apprêtent à devenir parents; (b) à soutenir le développement psychosocial de leur enfant; et (c) à intercepter les cycles intergénérationnels de maltraitance.

Site Web du CEIDEF:  https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/gscw030?owa_no_site=1910

Partenaires : Centre d'études interdisciplinaires sur le développement de l'enfant et la famille (CEIDEF), Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ)

Le Projet Écr (Éducation Par Les Pairs et Communication Grâce à la responsabilisation)

Covenant House Toronto est le plus grand centre canadien d’hébergement pour jeunes offrant une vaste gamme de services et de l’assistance sous un même toit. Ce projet offrira et évaluera un programme de soutien par les pairs destiné aux jeunes qui ont été victimes d’exploitation sexuelle et de sans-abrisme. Travaillant dans des groupes de soutien par les pairs, des jeunes de 16 à 24 ans détermineront et mettront en œuvre ensemble des activités et des types de soutien qui permettront d’améliorer leur santé mentale, physique et sociale au cours de leur transition de l’exploitation sexuelle vers l’indépendance. Covenant House Toronto dirigera ce projet en collaboration avec un ensemble de partenaires.

Site web : http://www.covenanthousetoronto.ca/homeless-youth/Home.aspx (en anglais)

Partenaires : East Metro Youth Services, BOOST Child and Youth Advocacy Centre, Turning Point Youth Services, All Saints Church-Community Centre, Native Women’s Resource Centre of Toronto, Pape Adolescent Resource Centre, Native Family and Child Services