FOXY

Aider les victimes et améliorer la santé des jeunes autochtones des collectivités des Territoires du Nord-Ouest dont les fréquentations sont empreintes de violence

En français (PDF)

APERÇU DU PROJET :

BUT DU PROJET :

Aider à pallier le manque de connaissances entourant la conception et la mise en œuvre efficaces de l’intervention FOXY, dont le but consiste à répondre aux besoins des victimes de violence dans les T.-N.-O. et à accroître la capacité de chacun d’améliorer son état de santé.

OBJECTIFS DU PROJET :

  • Concevoir des activités de promotion de la santé novatrices et axées sur les arts qui font appel aux connaissances actuelles sur la violence dans les fréquentations des adolescents (VFA) et sur la violence familiale dans le nord du Canada. En s’appuyant sur des résultats mesurables, ces activités consisteront à promouvoir la résilience, l’évolution des connaissances, des compétences et des comportements et, enfin, la réduction de la VFA chez les jeunes autochtones et du Nord.
  • Offrir ce nouveau type d’activités de promotion de la santé aux jeunes autochtones et du Nord, à l’occasion de retraites FOXY de leadership entre pairs qui sont axées sur les arts.
  • Mener une recherche interventionnelle sur les aspects du programme de VFA qui fonctionnent et ceux qui ne fonctionnent pas, en se basant sur une méthodologie mixte pour répondre aux principales questions de la recherche.
  • En s’appuyant sur la recherche interventionnelle, modifier l’intervention selon les besoins, de façon à ce qu’elle atteigne ses objectifs et qu’elle réponde aux besoins des jeunes du Nord. 

RESPONSABLE DU PROJET :

FOXY (Fostering Open eXpression among Youth, c'est-à-dire Encourager la libre expression parmi les jeunes), est un organisme des Territoires du Nord-Ouest qui travaille avec les jeunes pour relever et examiner les facteurs sociaux qui influent sur la santé des jeunes des collectivités autochtones et du Nord et pour les faire participer à des activités de promotion de la santé novatrices et axées sur les arts.

PRINCIPALES ACTIVITÉS DU PROJET :

 Phase 1 : développement du projet

  • Établissement de partenariats collaboratifs.
  • Développement du programme.
  • Groupe de réflexion pour mener des consultations auprès des chefs, des aînés, des organisations et autres de la communauté et discuter du projet avec eux.

Phase 2 : mise en œuvre du projet

  • Deux retraites FOXY de leadership entre pairs qui sont axées sur les arts.
  • Utilisation de modules d’enseignement faisant appel à des méthodes artistiques pour mieux comprendre en quoi consiste la violence dans les fréquentations des adolescents (VFA).

Phase 3 : production de connaissances

  • Ateliers en milieu scolaire.
  • Présentation des modules sur le VFA dans les écoles.
  • Recherche interventionnelle en équipe, axée sur le processus.

Phase 4 : mobilisation des connaissances

  • Application de la méthodologie de recherche basée sur l’action participative pour faciliter la mobilisation des connaissances auprès de divers intervenants communautaires.
  • Cinq stratégies de mobilisation des connaissances interconnectées pour mobiliser les jeunes.

SITE WEB :

http://arcticfoxy.com/ (en anglais)

RESPONSABLE DU PROJET :

FOXY Logo

PARTENAIRES :

la Factor-Inwentash Faculty of Social Work de l'Université de Toronto, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, Blachford Lake Lodge, le Réseau canadien autochtone du sida, la Coalition arc-en-ciel de Yellowknife (anciennement It Gets Better YK), le Dechinta Centre for Research and Learning, la School of Health and Human Services du collège Aurora,  Northwestern Air et First Air.

QUOI DE NEUF?

Printemps 2017

  • FOXY et SMASH utilisent le théâtre, les arts visuels, le perlage sur peau d’orignal, le tambour traditionnel avec les mains, la photographie, la narration numérique et la musique pour éduquer et favoriser les discussions sur les enjeux qui touchent les jeunes du Nord, parmi lesquels la violence, les relations, la santé sexuelle et la santé mentale. FOXY a organisé une séance de réflexion et un atelier de formation sur les traumatismes à Yellowknife du 28 février au 4 mars derniers pour 17 adultes et 44 jeunes de 15 collectivités des Territoires du Nord-Ouest. La séance de réflexion a permis aux jeunes de s’exprimer sur les moyens susceptibles de réduire la violence dans les fréquentations adolescentes dans les territoires, et leurs commentaires ont conduit FOXY à apporter des modifications et des ajouts significatifs à sa programmation. L’inclusion de principes tenant compte des traumatismes dans les politiques et le guide de procédures de l’organisation figurait parmi les recommandations adoptées.