Sole Expression

la danse axée sur les traumatismes comme moyen d’intervention

En français (PDF)

APERÇU DU PROJET :

BUT DU PROJET :

Peaufiner, exécuter et évaluer une intervention par la danse axée sur les traumatismes, à la fois innovatrice et créative, qui encouragera la guérison et le bien-être des jeunes de 12 à 17 ans qui ont été victimes de maltraitance ou de violence familiale.

OBJECTIFS DU PROJET :

  • Peaufiner et tester une danse axée sur les traumatismes, chez les jeunes filles et garçons qui ont été victimes de maltraitance ou de violence familiale.
  • Perfectionner cette intervention en tenant compte des résultats de l’étude pilote, et déterminer la taille d’un échantillon suffisant pour être statistiquement significatif
  • Réaliser et évaluer une intervention par la dance axée sur les traumatismes sur différents sites, à Toronto et dans la région de Muskoka/Simcoe.

PRINCIPALES ACTIVITÉS DU PROJET :

1e année :

  • Constituer le groupe de travail qui dirigera le projet
  • Constituer un comité consultatif
  • Tester la validité du programme d’intervention par la danse axée sur les traumatismes
  • Élaborer un cours de formation pour les animateurs de groupe et les professeurs de danse

2e année :

  • Analyser les données tirées de l’étude pilote
  • Dispenser la formation aux animateurs de groupe et aux professeurs de danse dans la région de Simcoe/Muskoka
  • Effectuer une analyse continue

3e année :

  • Mener des entretiens individuels
  • Examiner les conclusions tirées des essais pilotes réalisés après des groupes I et II
  • Effectuer toute l’intervention sur les deux sites
  • Examiner les conclusions avec le groupe chargé de diriger le projet, puis présenter les résultats au comité consultatif

4e année :

  • Continuer à effectuer les séances de groupe
  • Effectuer la recherche sur les interventions menées sur les deux sites
  • Continuer à offrir deux séances de groupe sur chacun des sites

5e année :

  • Finaliser le plan de transfert des connaissances et le présenter au comité consultatif
  • Élaborer une ébauche de manuel relatif au programme pour continuer à offrir ce programme dans d’autres centres

SITE WEB :

https://boostforkids.org/

RESPONSABLES DU PROJET :

BOOST Child & Youth Advocacy Centre logo BOOST Child and Youth Advocacy Centre : un organisme sans but lucratif qui se consacre à la prévention de la maltraitance et de la violence à l’encontre des enfants par le biais de l’éducation, de la sensibilisation et de la collaboration avec la collectivité.
Ryerson University Logo Université Ryerson: une université de recherche publique à Toronto, en Ontario.

PARTENAIRES :

Université Ryerson, UNITY, Child Advocacy Centre of Simcoe Muskoka

QUOI DE NEUF?

Automne 2017

  • Sole Expression a récemment lancé son 3e groupe à Toronto. L’équipe du projet a constaté que les réactions au programme étaient de plus en plus positives, grâce au bouche-à-oreille.

Au cours d’une des séances, une participante a déclaré que les moments qu’elle passait avec ce groupe étaient les seuls où elle ne pensait à rien d’autre. Une autre a annoncé : « J’ai tellement le trac normalement… je n’arrive pas à croire que j’arrive à faire ça. » C’était la 3e semaine et elle a continué à danser avec d’autres, avant de le faire seule. L’équipe du projet a demandé aux participants du groupe de réfléchir à l’expérience qu’ils en avaient retirée; voici quelques-uns des témoignages recueillis:

La curiosité, l’acceptation, le courage, les relations, la communauté, la famille

« J’ai remarqué que j’ai beaucoup plus confiance en moi. Quand je suis retournée en classe, j’avais un cours d’art dramatique et j’ai dû faire face au reste de la classe dès le premier jour. Normalement, je suis toujours très nerveuse et inquiète de ce qu’on va penser de moi, mais là c’était différent. Je l’ai fait et j’en suis vraiment fière. »

« Je me suis fait plein d’amis et je sais qu’on va rester amis. »

  • Sole Expression envisage de commencer deux groupes, à Barrie et à Orillia respectivement, en mars 2018.

Hiver 2017