Ramona Alaggia, Rupaleem Bhuyan, Melanie Doucet, Roberta Timothy, and Cathy Vine

  • English

  • Français

Intentionally Marginalized Communities: The Violence We See in Relationships, Families and Systems in Canada

Presented by: Ramona Alaggia, Rupaleem Bhuyan, Melanie Doucet, Roberta Timothy, and Cathy Vine.
This Webinar was presented and recorded on January 18, 2023.

Several contributors and the editors of the recently published third edition of Cruel But Not Unusual: Violence in Families in Canada explore the concept of intentionally marginalized communities in relation to their work and experiences with Black communities, non-status, refugee, and immigrant women, and children and youth in care. What does the concept mean and how does it play out? What are these communities experiencing and are our systems helping and/or causing further harm? What are these communities and advocates doing to bring about change and how can we support them? These and other questions are explored in a lively panel discussion.

Webinar Recording

 

CLICK HERE FOR RELATED RESOURCES

Learning Objectives

By participating in this Webinar, participants:

  1. Gain knowledge, understanding and insights into the concept and experience of violence in intentionally marginalized communities
  2. Learn about the realities and challenges facing individuals and families in intentionally marginalized communities through case studies and experiences shared
  3. Understand how feminist, intersectional, anti-oppression, and strengths-based approaches are needed to:
    1. Learn from the experiences of survivors of violence
    2. Reduce state and systems-based harm
    3. Support advocacy and leadership, and
    4. Increase safety
  4. Become inspired by ideas and concrete actions to bolster advocacy efforts, small and big

Panelists

Ramona-Alaggia.pngRamona Alaggia, MSW, PhD, professor at the Factor-Inwentash Faculty of Social Work, University of Toronto, examines gender-based violence from the standpoint of child sexual abuse, sexual violence and intimate partner violence survivors. In her role as the Margaret & Wallace McCain Family Chair in Child & Family, she promotes the health and well-being of children and families. Using a trauma- and resilience-informed lens, her research contributes to developing anti-discriminatory practices for women and children living with violence. Her current study is on the impact of the #MeToo movement in Canada. 

Rupaleem-Bhuyan.pngRupaleem Bhuyan, PhD, is an associate professor in social work at the University of Toronto where she teaches community practice, social action, and qualitative research methods. Dr. Bhuyan joined the movement to end gender-based violence in university as a peer rape prevention educator and has since worked or volunteers as a domestic violence advocate, public educator, and researcher. She is currently researching how immigration policy contributes to gendered inequality and gender-based violence, focusing on migrant collective action and intersections between systemic racism in Canada’s immigration and child welfare systems.

Melanie-Doucet.pngMelanie Doucet has been working to improve the lives of youth in care for over fifteen years. She is a former youth in care, holds a PhD in social work, is a senior researcher and project manager at the Child Welfare League of Canada and a researcher at the Centre for Research on Children and Families at McGill University’s School of Social Work. Her doctoral research, “Relationships Matter for Youth ‘Aging Out’ of Care,” provided a platform for youth from care to propose recommendations relevant to policies and interventions. She is active in provincial and national youth-in-care advocacy initiatives aiming to improve child protection services policies in a youth-centred way.

Roberta-Timothy.pngRoberta Timothy, PhD, is an Assistant Professor in the Teaching Stream, Black Health Lead, and is the inaugural Program Director for the upcoming MPH Program in Black Health at Dalla Lana School of Public Health at the University of Toronto. Dr. Timothy has worked for over thirty years in community health working on resisting anti-Black racism and intersectional violence strategies. Dr. Timothy is also co-founder and consultant at Continuing Healing Consultants where she implements and teaches her intersectional mental health model "Anti-Oppression Psychotherapy." She has been living with a visual disability for over twenty-five years.

Cathy-Vine.pngCathy Vine, MSW, RSW engages in research, writing and action projects by collaborating with diverse groups—young people, parents, researchers, practitioners, advocates, and Indigenous groups—to advance their goals. Highlights include advocating with and for children and youth through Voices for Children, supporting the Youth Leaving Care Hearings in Ontario, and working with Indigenous researchers and educators to promote cultural safety, Indigenous student success, and land-based learning. Cathy is the co-editor of Cruel but Not Unusual: Violence in Families and Caring Relationships in Canada, 3rd edition and has co-written and co-edited several books, chapters and reports in the areas of child maltreatment, sexual abuse and resilience.

Communautés intentionnellement marginalisées : La violence que nous voyons dans les relations, les familles et les systèmes au Canada

Présenté par : Ramona Alaggia, Rupaleem Bhuyan, Melanie Doucet, Roberta Timothy, et Cathy Vine.
Ce Webinaire a été présenté et enregistré le 18 janvier 2023.

Plusieurs contributeurs et les rédacteurs de la troisième édition récemment publiée de l’ouvrage Cruel But Not Unusual : Violence in Families in Canada explorent le concept de communautés intentionnellement marginalisées en lien avec leur travail et leurs expériences avec les communautés noires, les femmes sans statut, réfugiées et immigrantes, ainsi que les enfants et les jeunes pris en charge. Que signifie ce concept et comment se déroule-t-il? Que vivent ces communautés, et nos systèmes les aident-ils ou leur causent-ils d’autres préjudices? Que font ces communautés et les personnes qui défendent leurs intérêts pour apporter des changements et comment pouvons-nous les appuyer? Ces questions et d’autres sont examinées dans le cadre d’une discussion dynamique entre expert.e.s.

Enregistrement du Webinaire

 

Cliquez ici pour la liste de ressources

Objectifs d'apprentissage

En participant à ce webinaire, les participant.e.s seront mieux en mesure de :

  1. Acquérir des connaissances, une compréhension et des perspectives sur le concept et l’expérience de la violence dans les communautés intentionnellement marginalisées
  2. Se renseigner sur les réalités et les défis auxquels font face les personnes et les familles des communautés intentionnellement marginalisées au moyen d’études de cas et d’expériences partagées
  3. Comprendre comment des approches féministes, intersectionnelles, anti-oppression et fondées sur les forces sont nécessaires pour :
    1. Apprendre à partir des expériences des survivant.e.s de la violence
    2. Réduire les préjudices causés par l’État et les systèmes
    3. Appuyer la défense des intérêts et le leadership
    4. Accroître la sécurité
  4. S’inspirer des idées et des actions concrètes pour renforcer tous les efforts de défense des droits, petits et grands

Biographies

Ramona-Alaggia.png

Ramona Alaggia, MSW, PhD, professeure à la Faculté de travail social Factor-Inwentash de l’Université de Toronto, examine la violence fondée sur le sexe du point de vue de l’abus sexuel d’enfants, de la violence sexuelle et de la violence conjugale. Dans son rôle de titulaire de la chaire de la famille Margaret & Wallace McCain sur l’enfant et la famille, elle fait la promotion de la santé et du bien-être des enfants et des familles. Dans une optique tenant compte des traumatismes et de la résilience, ses recherches contribuent à l’élaboration de pratiques antidiscriminatoires à l’intention des femmes et des enfants qui vivent avec la violence. Son étude actuelle porte sur l’impact du mouvement #MoiAussi / #MeToo au Canada.

Rupaleem-Bhuyan.png

Rupaleem Bhuyan, PhD, est professeure agrégée en travail social à l’Université de Toronto, où elle enseigne la pratique communautaire, l’action sociale et les méthodes de recherche qualitative. Mme Bhuyan s’est jointe au mouvement visant à mettre fin à la violence fondée sur le sexe à l’université en tant qu’éducatrice en prévention du viol par les pairs et a depuis travaillé ou fait du bénévolat à titre de défenseure de la violence familiale, d’éducatrice publique et de chercheuse. Elle effectue actuellement des recherches sur la façon dont la politique d’immigration contribue à l’inégalité entre les sexes et à la violence fondée sur le sexe, en mettant l’accent sur l’action collective des personnes migrantes et les intersections entre le racisme systémique dans les systèmes d’immigration et de protection de l’enfance du Canada.

Melanie-Doucet.png

Melanie Doucet travaille à améliorer la vie des jeunes pris en charge depuis plus de 15 ans. Elle a été auparavant une jeune prise en charge par le système. Elle est titulaire d’un doctorat en travail social, chercheuse principale et gestionnaire de projet à la Ligue pour le bien-être de l’enfance du Canada et chercheuse au Centre de recherche sur les enfants et les familles de l’École de travail social de l’Université McGill. Sa recherche doctorale, « Relationships Matter for Youth ‘Aging Out’ of Care » (traduction : Les relations sont importantes pour les jeunes qui cessent d’être pris en charge en raison de leur âge), a fourni aux jeunes pris en charge une plateforme pour proposer des recommandations pertinentes aux politiques et aux interventions. Elle participe activement à des initiatives provinciales et nationales de défense des droits des jeunes pris en charge visant à améliorer les politiques des services de protection de l’enfance d’une manière centrée sur les jeunes. 

Roberta-Timothy.png

Roberta Timothy, PhD, est professeure adjointe dans le volet de l’enseignement, responsable en santé des personnes noires, et première directrice de programme du prochain programme MPH (maîtrise en santé publique) en santé des personnes noires à la Dalla Lana School of Public Health de l’Université de Toronto. La Dre Timothy travaille depuis plus de 30 ans en santé communautaire, s’intéressant à la résistance au racisme envers les personnes noires et aux stratégies de lutte contre la violence intersectionnelle. Elle est également cofondatrice et consultante de Continuing Healing Consultants, où elle met en œuvre et enseigne son modèle intersectionnel de santé mentale « Psychothérapie anti‑oppression ». Elle vit avec une déficience visuelle depuis plus de 25 ans.

Cathy-Vine.png

Cathy Vine, DSM, TSR, participe à des projets de recherche, de rédaction et d’action en collaborant avec divers groupes – jeunes, parents, chercheurs et chercheuses, praticien.ne.s, défenseur.e.s et groupes autochtones – pour faire avancer les objectifs de ces groupes. Entre autres, elle a notamment travaillé avec les enfants et les jeunes pour défendre leurs intérêts par l’entremise de Voix pour les enfants, a soutenu la série d’audiences organisées par des pupilles, anciens et actuels de l’Ontario sous la bannière « Notre voix, notre tour » et a collaboré avec des chercheurs.euses et les éducateurs.trices autochtones pour promouvoir la sécurité culturelle, la réussite des élèves autochtones et l’apprentissage axé sur la terre. Cathy est corédactrice de Cruel but Not Unusual : Violence in Families and Caring Relationships in Canada, 3e édition. Elle a coécrit et coédité plusieurs livres, chapitres et rapports dans les domaines de la maltraitance des enfants, de la violence sexuelle et de la résilience.